06/01/2009

Rien ne dure éternellement ?

Hier soir, je vous disais qu'il est bon de pouvoir se laisser aller, lâcher la bride. Je terminais par des moments de bonheur partagés à deux.

Aujourd'hui est un autre jour.La journée ne s'est pas déroulée comme nous l'avions prévue. De petites tensions sont apparues et nous nous sommes quittés un peu remonté l'un vers l'autre.

Et bien ce n'est pas juste : pourquoi ces moments de bonheur ne peuvent-ils pas durer plus longtemps et pourquoi on a souvent l'impression que l'orage doit forcément suivre une belle éclaircie ?

Les relations homme-femme sont elles à ce point si compliquées que nous n'arrivons pas toujours à éviter de partir en vrille ?

J'ai donc eu la fin de l'après-midi et le début de soirée pour réfléchir à tout cela. Et je dois dire que ce temps passé avec moi-même  porte ses fruits. J'ai repassé comme un film les évènements de la journée et en première lecture je n'ai rien trouvé d'anormal dans ce que j'ai pu faire  ou dire. Même mon comportement me parraissait irréprochable. Là on a le droit de me trouver un peu macho, égocentrique ou imbuvable.

Laissez-moi continuer. Pour nous, les hommes, c'est une question de principe, de fierté, que se persuader que nous avons raison et que notre épouse devrait nous comprendre. Il est difficile, voir impossible ,mesdames, de vouloir prétendre nous faire changer d'avis. Pire : nous dire que nous nous trompons dans notre vision des choses. Pour paraphraser Paul Dewandre, je dirais que vous devez nous laisser dans notre grotte. C'est un lieu important pour nous les hommes. Sans faire de jeu de mots : "les hommes savent pourquoi".

Donc, je suis parti fin d'après-midi avec ma grotte dans mon sac. C'est un lieu magique où je peux être seul, je peux râler, pester,et...me calmer.

Une fois la tempête terminée, je retrouve un peu de sérénité, mes idées sont plus claires. Le trop-plein de mes émotions est retombé à un niveau acceptable. Quand je suis aux prises avec un déséquilibre entre émotion et capacité de raisonner, il y a presque chaques fois explosion.

Ce qui s'est produit durant cette journée est que j'ai accepté sans rien dire des choses alors qu'au fond j'étais en désaccord soit avec elle soit avec moi. Ne rien dire et penser que je vais arriver à pouvoir tout gérer, c'est un peu se voiler la face. Là aussi c'est notre ego qui est mal placé.

En conclusion, je vous dirais ,mesdames : quand nous sommes, nous ,les hommes, dans des difficultés et que des signes manifestes d'entrer dans notre grotte apparaissent, et bien ,laissez-nous y aller le temps nécessaire.

Rien ne dure éternellement...quand il s'agit de désaccords. Aujourd'hui, nous avons encore appris sur l'autre, sur nous-même. Et une journée où on a appris quelque chose, c'est une journée gagnée !

23:46 Écrit par Love writer dans Amour | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Bonjour matinal et glacial Moins 12 indiqués par ma station météo (et le capteur est dans le garage !)Je connais mon homme depuisbientôt 24 ans et je peux affirmer haut et fort que nous ne nous connaissons pas encore mais surtout que nous sommes deux "races" différentes. Ce que j'ai longtemps pris pour de l'incompréhension ou de l'égoïsme n'est en fait que le naturel de l'autre sexe qui agit comme il est "construit". Voilà pourquoi je dis que nous ne sommes pas fait pour vivre ensemble mais qu'il nous ai impossible de vivre seul : beau paradoxe ! J'ai eu l'occassion de lire "les femmes viennent de et les hommes de" au début pour le fun mais plus j'avançais dans la lecture et plus une évidence sautée aux yeux : l'homme et la femme sont complétement différents. Une fois que l'on a compris cela il est plus facile de faire des "concessions" car on appren à relativiser les événements. Ici notre plus gros "hic" l'éducation des enfants : je viens d'un milieu d'ouvrier et ma soeur et moi avons été élevées assez durement, mon homme vient d'un milieu bourgeois et coïncé. Notre méthode : nous réglons nos désaccord loin des filles en discutant et en optant pour ce que nous croyons être la meilleur décision. Voilà je vous souhaite à tous une bonne journée et couvrez-vous bien en sortant il fait si froid. Amicalement

Écrit par : nat | 07/01/2009

Les commentaires sont fermés.