09/01/2009

That's the question !

Il y a peu de temps, mon épouse me demandait ce que je préferais comme qualité chez elle.

J'aurais pu me dire : " Attention à ce que je vais répondre" car c'est le genre de question où je n'ai pas droit à l'erreur.

Vous ne pouvez pas imaginer le nombre de pensées qui peuvent jaillir dans un espace de temps très court mais qui semble être une éternité. Le problème n'est pas de ne pas trouver ce que j'ai à lui dire, non  pas du tout. Car, mesdames, quand vous posez ce genre de question, nous avons intéret à vous dire dans le bon ordre les qualités que nous voyons en vous. Exemple: si je lui disais que ,ce que j'apprécie particulièrement chez elle, c'est sa manière exceptionnelle qu'elle a d'être maman, sa patience avec les enfants ou sa façon très adéquate de tenir la maison... et bien là, je risquai de me faire incendier car je n'aurais vu en elle que la maman et non l'épouse.

Si je me laissais aller à souligner sa beauté, sa silhouette de rêve et la profondeur de son regard, ce n'est guère mieux car je n'aurais vu en elle que son physique et non la femme.

Par contre, si je lui parlais de noblesse de sentiments, d'intégrité, et de son caractère entier, curieusement il se pourrait que la partie ne soit pas gagnée. Vous savez pourquoi ? Parce que, là, elle me répondrait :" C'est pas vrai, tu dis ça pour me faire plaisir". Avec en sous-titre, il doit avoir quelque chose derrière la tête ou il  va me demander un service.

Si je ne faisais pas attention, des manifestations physiques de stress pourraient se voir et seraient automatiquement détectées par ma douce. A ce moment, tout ce qui allait pouvoir se dire n'aurait eu aucune résonnance d'authenticité. Du moins, il y aurait eu  de réels obstacles pour prouver ma bonne foi.

Il n'y a pas de piège dans ce genre de question, simplement l'envie de partager des instants privilégiés où nous pouvons nous révéler l'un à l'autre. Des moments où l'un de nous deux a besoin de réentendre ce qui constitue un des ciments du couple : il est bon de savoir que mon épouse m'aime, il est multiplié par cent quand cela peut se dire. Nous avons tous ce besoin de se souvenir, d'entretenir ce que nous apprécions en l'autre, ce qui nous touche et nous nourrit.

00:01 Écrit par Love writer dans Amour | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Voilà mot pour mot ce qu'un jour mon époux m'a expliqué après que je lui ai posé ce genre de question ! Voilà encore une preuve que chaque sexe est différent mais se ressemble entre-eux. Ici moins 12 degrés : on resterai t bien sous la couette. Elle ne va pas être triste la consommation de mazout cette année ! Mais c'est préférable aux tuyaux qui pétent ou gélent. Bon vendredi

Écrit par : nat | 09/01/2009

Les commentaires sont fermés.