21/01/2009

Merci les devoirs d'école

Depuis quelques jours, ma fille ainée me demande de l'aider pour un travail scolaire. Elle a choisi de présenter la religion islamique.

Hier elle a pu s'exercer à "surfer" sur internet pour puiser les renseignements utiles à ce travail. N'ayant pas pu trouver tout ce dont elle avait besoin, j'ai moi-même fait quelques recherches.

Il est évident que cette religion ne m'est pas étrangère. J'estime être suffisamment ouvert et ne rejette aucune religion. 

En bon père, j'ai lu les documents imprimés , surligné les éléments-clés afin qu'elle puisse s'y retrouver plus facilement.

Et là, je me suis rendu compte de l'étendue de mon ignorance, des fausses croyances que je me faisais. C'est stupéfiant de se dire que c'est grâce à ce petit bout de femme que j'ai pu ouvrir mon regard sur l'Islam.

Je découvre qu'il y a beaucoup de ressemblance avec la religion catholique, que nous avons des racines communes. La tolérance, l'acceptation de l'autre, de sa différence et l'amour de son prochain sont des concepts identiques. Il y a aussi des règles, lois rigides. Lois qui peuvent paraître venues d'un autre temps. Mais qui existent dans ces deux religions même si on ne parle pas forcément des mêmes règles.

Nous croyons au bien et au mal, au Paradis et à l'Enfer. La loi des hommes n'est pas divine...

Autant de similitudes et autant de différences et pourtant tant de haine, de guerres, de meurtres et de massacres au nom d'un seul Dieu d'Amour.

Cette constatation n'est pas nouvelle pour moi, seulement elle prend un sens plus profond, plus intense dans ce qui nous ressemble, nous rapproche. Mais aussi dans ce qui nous différencie et nous éloigne.

Je me dis alors que si Mahomet et Jésus se rencontraient, ils en auraient des choses à raconter. Quelle serait leur vision du monde aujourd'hui ? Est-ce qu'ils nous enseigneraient les mêmes messages ?  

Je crois que rien ne changerait car ce qui avait de valeur et de sens dans le passé en aurait toujours autant de nos jours. 

Je terminerais en remerciant ma fille. Merci pour ces moments de réflexion, ils m'ont permis de me poser un peu sur un des fondements de notre société, de l'histoire des hommes. Mais surtout sur moi, sur ma vision de mes propres croyances. Pouvoir m'ouvrir un peu plus sur cette religion que je ne connais pas assez.

23:12 Écrit par Love writer dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.