31/01/2009

6 +2 +...

Mon homme me l'avait pourtant bien dit : la famille était complète. Pas une autre âme y rentrerait ! Et moi, je rajoutais : "Pour le moment..."

Je le connais : il refuse, se bute parfois mais avec le temps, la réflexion et les bons arguments... il arrive qu'un jour...

Non, je ne suis pas enceinte ! Le sujet d'aujourd'hui concerne les animaux. Quand nous nous sommes connus, lui et moi, j'avais un chat et un chien. Le chat "Lucky" portait bien son nom puisque je l'avais recueilli chaton alors abandonné. Le chien "Baron ", un vieux bâtard, avait perdu son maître et a fini sa vie avec nous. C'était un bon chien pour lequel je suis devenue sa maîtresse en quelques secondes et je n'ai jamais eu à le regretter !

Quand l'un est parti de chez nous pour d'autres familles et que l'autre avait fait son dernier voyage, nous avons repris quelques mois plus tard un chien d'"Animal en péril".Lui aussi fût un très bon chien (on dit qu'ils sont reconnaissants) jusqu'au jour où nous avons du abréger ses souffrances (cancer des os à 7 ans).

Je n'oublie pas ce qu'un jour on m'a dit : "Dans une vie d'homme, nous connaitrons plusieurs vie de chiens."

Un peu plus tard, mon homme m'a offert la race que je préfère, un Golden Retriever. Malheureusement, le chiot est mort à 4 mois.

Ce sont les enfants qui ont demandé à avoir un animal quelques mois plus tard. Si nous les écoutions, nous pourrions ouvrir une ferme !

Alors que nous étions en route en amoureux pour voir une exposition du "Chat" de Geluck, nous avons fait un arrêt "juste pour voir" au refuge "Help Animals". C'était les chiens que je venais observer et c'est avec un... chat tout blanc que nous sommes ressortis. Mon mari avait dit "oui", lui qui s'y refusait depuis si longtemps.(Pour la petite histoire, nous ne verrons donc pas l'expo du "Chat")

Mais mon désir de chien était toujours présent. Depuis mon adolescence, j'ai toujours vécu avec un chien. Un jour de juin 2004, c'est un deuxième chiot Goden Retriever qui a mis une patte à la maison et c'est toujours elle qui vit avec nous aujourd'hui.

Mais revenons à nos moutons...enfin...

Nous étions partis acheter un tapis et ...nous sommes revenus avec le tapis ! Pendant que mon homme chargeait notre nouvel achat dans la voiture, je suis allée jeter un coup d'oeil au magasin d'à côté où nous devions acheter des croquettes pour chiens. Mon homme me rejoint quelques minutes plus tard et il me retrouve accroupie à côté du maxi-cosi de bébé. Tous les deux, nous regardions les jolies petites bêtes en vitrine. Enfin, surtout une, en ce qui me concerne. Une attirance ressentie, un regard et...je me retourne vers mon mari avec les mêmes yeux, essayant d'utiliser tout mon charme. J'y mets "le paquet" car je sais que la partie n'est pas gagnée. Il a des arguments en béton et cela depuis longtemps : "Quatre enfants, un chien et un chat...je pense que c'est assez."

Pour la première fois, je sens que son regard n'est pas si dur et son ton de voix ne s'est pas durci. Il me semble même que lui aussi a craqué, le tendre !

Je m'engouffre dans cette brèche béante mais...il s'en va au rayon des croquettes pour chien et revient quelques minutes me rappelant de nous diriger vers les caisses. Je lui dis que je suis coincée-là, pas moyen de bouger...Je me lève à regret et me dirige vers lui. Et là, à mes pieds, il y a de la litière !

Mes yeux interrogent mais mon visage sourit : "Tu es d'accord ?" Oui ! Il a dit "Oui" et semble même un peu heureux. Mais le connaissant, cela doit plus avoir à faire avec le bonheur de me faire plaisir.

Nous sommes donc rentrés avec un p'tit de plus  et à la grande joie des enfants ! Le petit nouveau a 6 semaines, est de couleur brun-gris, a des poils tout doux et une tête à faire craquer le plus dur des durs (hein, biloutte ?).

Merci p'tit mari !

20090131 007

Il ou elle a un nom très original... : Lapinou !

23:23 Écrit par Love writer dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.