17/02/2009

Bazooka "le retour"

Dans un blog précédent : "Il y a des jours comme ça", je parlais de mon fils qui s'amusait avec son téléscope. Cet objet se transformait en bazooka.

Il y a quelques jours alors que mon bonhomme est malade, je lui propose d'en construire un. Son visage s'illumine, de suite il se plonge dans ses histoires de bataille. 

Aujourd'hui nous avons pu réaliser ce petit rêve. J'avais prévu tout le matériel nécessaire, pris mes renseignements sur internet pour savoir à quoi ressemble un bazooka. Il y en a tellement que le choix ne fût pas facile. J'ai même pris le temps de le dessiner sous différents angles.

La construction commence : papier journal, tube en carton de moquette, ruban adhésif, colle à tapisser, aluminium,... Tout est là, nous sommes lancés dans l'aventure.

Ces heures partagées dans ce réve qui petit à petit prenait forme ont été merveilleuses. Une tendre complicité nous unissait. Un papa est entré dans l'imaginaire d'un garçon de presque 9ans. Je me suis retrouvé moi-même dans mes propres rêves. Bien entendu tout n'a pu se faire ce jour. Et bien que mon bonhomme soit impatient de terminer son bazooka, nous avons devant nous encore de bons moments à partager ensemble.

Vous pourriez me dire qu'il n'y a rien d'exceptionnel dans ce qui a été fait. Vous auriez propbablement raison. En réalité ,rien de franchement géant. Juste un papa qui passe un peu de temps avec son fils et qui bricole avec lui.

Mais la magie vient aussi dans la conscience que nous avons à ressentir et profiter pleinement des émotions partagées. C'est savourer des instants de bonheur simple qui font partie maintenant de notre histoire à nous deux, rien qu'à nous.

 

 

22:54 Écrit par Love writer dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.