16/06/2009

La vie en rose...

Ceux qui me connaissent un peu savent que j'aime le rose et ses dérivés. Cela va des vêtements aux chaussures, du stylo à l'encre, des fleurs du balcon aux plantes du jardin, de la déco aux murs, des draps de lit au linge de toilette et, évidemment, d'une fille à ...l'autre !

Mais il y a quelques jours, j'ai voulu en faire profiter mon p'tit bout. Oh, rassurez-vous : pas de body ou pantalon rose! Non, voyez plutôt...

 


HPIM7122.JPGori

Bananes, betterfood et ...groseilles du jardin ! Bonhommet s'est régalé !

La vie en rose, j'vous dis ! ;-)

 

22:17 Écrit par Love writer dans Amour | Lien permanent | Commentaires (1)

11/06/2009

"Un p'tit cinquième ?" (suite)

Mon mari heureux, me voilà aussi...ou presque. Il a fallu attendre quelques jours et mon rendez-vous chez ma thérapeute, pour rayonner vraiment.

C'est elle qui m'a fait prendre conscience que ce bébé était profondemment désiré : la force de mon inconscient jusqu'à rejeter un stérilet, la force du conscient qui ne met aucun autre moyen contraceptif en place, la force de l'esprit qui n'a jamais dit "non" à un autre enfant, la force du non-sens qui m'avait fait garder tous les vêtements et accessoires de puériculture (difficile de s'en séparer...), ce temps qu'on s'était donné avant de changer de voiture (pas vraiment décidé) et surtout la force de nos coeurs déjà grands ouverts pour accueillir un autre fruit de l'amour !

Et même les enfants (nos petits êtres si plein de La vérité) attendaient ce précieux cadeau : à l'annonce de ma grossesse, les trois enfants, les yeux remplis de larmes de joie, sont venus me serrer très fort dans leurs bras ! Un merveilleux moment !

Voilà le début de ton chapitre,  petit bonhomme. Comme ton frère et tes soeurs, tu as choisi de faire de notre famille celle dont nous sommes si fiers.

En ce qui concerne la suite de notre histoire, je vais juste continuer à apprendre à me laisser porter par la vie et apprécier ce qu'elle nous offre à tous les 6.

Carpe diem !

22:57 Écrit par Love writer dans Amour | Lien permanent | Commentaires (3)

10/06/2009

Un p'tit cinquième ?

L'autre jour, au bloulot, nous découpions dans des revues afin de faire du papier mâché. Mon regard s'est posé sur des photos de Maud Fontenoy et son bébé. Elle l'enlacait si tendrement. Ce moment était empreint de tant d'amour, de maternité, de sérenité.

J'ai été touchée par tant de beauté. J'en avais les larmes aux yeux.

Cette réaction m'a interrogée. Aurais-je réellement  envie d'un "p'tit cinquième" ? (Au fait, pourquoi les derniers, sont-ils toujours les p'tits derniers ? ;-))

Ma dernière grossesse est derrière moi depuis plus de 10 mois.  Le souvenir de cette plénitude et des premiers mois de vie sont encore bien ancrés en moi : du bonheur, de la fatigue mais surtout bonheur !

Oui, pour rigoler, mon homme et moi avons parlé d'un autre enfant. Mais sa réaction semble sans appel : ce sera sans lui !

Alors je me raisonne. Jai bientôt 42 ans : les risques de problèmes de santé sont importants. Et puis, il y a le côté matériel  (les murs de la maison ne sont pas extensibles) et le porte-feuille ne s'épaissit pas...

Mais voilà de belles raisons qui valaient aussi il y a 19 mois... Et pourtant le désir de vie a été plus fort.

A cette époque aussi, mon homme me donnait les mêmes arguments et je le partageais avec toutes mes mêmes raisons.

La tête semblait bien au clair avec tout cela mais pas le corps et le coeur...

Alors, pour se faire entendre, j'ai d'abord "rejetté" mon stérilet... Pas en douce, non, bien consciemment. Malgré cela, mon mari et moi n'avons pas choisi d'autres moyens de contraception. En octobre, première alerte. J'avais les seins sensibles, des problèmes intestinaux. Je me sentais fatiguée. Mais ce n'était rien qu'un peu de retard... Ouf ! Mon mari était rassuré, moi un peu triste. Mais nous n'avons toujours pas changé de moyen de contraception...

Et le mois suivant, le même scénario. Après quelques jours de retard, je décide de faire le test. Mon homme s'absente pour quelques minutes et me retrouve toute tremblante. Il pense d'abord que je suis déçue, que le test est négatif. Il comprend ensuite que je suis bien enceinte.

En fait, je redoute d'abord sa réaction et toutes les conséquences qui en découleront. Il me rassure.

Le lendemain matin, je reçevrai au boulot ce sms (qui est toujours dans mon gsm) : "La nuit porte conseil : je suis particulièrement heureux et fier à l'idée d'être papa une quatrième fois. Je t'aime."

... (à suivre)

22:53 Écrit par Love writer dans Amour | Lien permanent | Commentaires (2)

07/06/2009

Ca me manque...

...ce petit passage par le blog en fin de journée, histoire de déposer les bons et moins bons moments, de faire le point et de repartir vers une autre journée.

Depuis à peu près deux mois, je ne me retrouve plus ! Où suis-je ? ;-)

Je crois que je suis dans le tourbillon de relations difficiles avec bonhommet "sénior". Du haut de ses 9 ans tout frais, il nous en fait voir de toutes les couleurs ! Il nous met surtout face à nos manques, nos erreurs, nos difficultés d'adultes, nos côtés d'enfant mal soignés.

Ces changements, ces affrontements sont violents car plein de colères, d'épuisement, de lassitude, de cris et de gestes déplacés parfois.

Nous travaillons tous les trois à une meilleure communication pour une relation plus sereine. Car dans ces moments-là, c'est toute la famille qui vibre sur le même diapason.

Heureusement, nous gardons, tous les six, le besoin d'être ensemble. Alors au risque de ne pas être compris, nous gardons pour nous les jours de congé. Avec pour conséquences, de trop long moments sans visites aux grands-parents ou aux amis.

C'est aussi la fin d'année scolaire, bientôt les vacances pour nous tous. La fatigue se fait sentir chez chacun et un très grand besoin de soleil !

En attendant qu'il réchauffe notre peau, nous veillons à ce qu'il réchauffe nos coeurs. La bonne résolution du jour est de remettre en place ce petit moment à l'heure du coucher : que chacun puisse dire à l'autre un moment qu'il a apprécié avec lui.

Essayez et vous verrez : nous n'avons pas toujours conscience de ce que l'autre a aimé de nous. Le partager est un p'tit moment de bonheur qui apaise et réchauffe le coeur.

Un peu comme j'aime partager sur ce blog...alors à très bientôt !

22:26 Écrit par Love writer dans Amour | Lien permanent | Commentaires (3)