01/09/2009

Ma rentrée...

 Ma rentrée sur le blog après quelques problèmes techniques...

Et puis la rentrée des enfants...

Pour bien préparer la rentrée, rien de tel que de faire les courses ...la veille ! Oh, cela n'est pas encore trop grave si les loupiots avaient le temps de préparer leurs cartables. Seulement, à peine les courses faites, direction 100 km plus loin pour une réunion improvisée lors du passage d'une partie de ma famille italienne. Superbe moment à la terrasse d'un restaurant dans une ancienne cour de ferme : les enfants s'en donnent à coeur joie sur le vieux tracteur survivant et moi, célibataire pour un soir, je profite de ma grande famille. Il est presque 23 heures quand je quitte difficilement les derniers : je ne sais jamais quand nous nous reverrons. Les enfants retrouvent leurs lits vers minuit.

Ce matin, le réveil fut plus facile que prévu mais il a quand même fallu se fâcher sur l'un qui faisait sa crise et ouspiller les autres pour qu'ils ne traînent pas. Et tout ce petit monde a du trouvé cinq minutes pour remplir son cartable des derniers achats... C'est aussi à ce moment-là que la prévoyante maman que je suis pense aux sacs de gym... Tanpis, ce sera pour demain...Ambiance !

Il ne fallait pas être en retard, au moins un jour par an...;-) Mon fils a le souvenir que nous sommes toujours arrivés en retard le jour de rentrée. Moi, j'aurai dit qu'au moins ce jour-là, je ne l'étais pas.     ;-)

Aujourd'hui, nous sommes partis tout juste mais c'était sans prévoir qu'il n'y aurait plus une place de parking libre autour de l'école. Après avoir fait deux fois le tour du pâté de maison, j'ai du me résoudre à les déposer sur le bord du trottoir. Leur père les y attendait : il avait du trouver la dernière place ! Un petit bisou furtif et je dois partir au boulot : c'est tout juste pour moi aussi.

J'avoue que l'on fait mieux comme début d'entrée en matière...mais il n'y a rien de grave, juste un peu de bon temps pris hier soir. Un de ces moments qui a du faire des vagues chez mes bambins car mon garçon avait un secret à me dire sur le chemin du retour : "Maman, tu ne sais pas à quel point je t'aime ! Parce que je t'aime très fort !"

Viva la familia !

 

22:39 Écrit par Love writer dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.