30/09/2010

Encore un joli compliment de ma princesse...

Un nouveau jour ce jeudi, une nouvelle année pour moi !

Enfin, quelque part, je "redouble" parce que j'ai le sentiment d'avoir menti sur mon âge sans le vouloir depuis presque...un an !

Et puis la petite dernière en a rajouté une couche ce soir.

Alors qu'elle venait de se proposer pour passer l'aspirateur au rez-de-chaussée et qu'elle venait de le faire, je lui dis :

-" Quand j'avais huit ans, je ne sais pas si je passais déjà l'aspirateur, moi!"

J'avais dans l'idée de valoriser son geste mais elle me répond :

-"Ben oui, il n'y avait pas encore d'aspirateur de ton temps !"Surpris

 

 

 

09:00 Écrit par Love writer dans Humour | Lien permanent | Commentaires (2)

24/09/2010

Econom'hic ?

Notre lave-vaisselle a une fonction que le vôtre n'a peut-être pas... :

le pré-rinçage.

Cette fonction n'utilise aucun ml d'eau, aucun circuit électrique et juste quelques minutes d'inattention...

Economique,

pratique,

comique...

Le hic ?

...

 

 

 

 

 

20100924-Dakota lave-vaisselle 003d.jpg

 

 

Pour que la "lovefamily" ne devienne pas la "crado-family", je vous rassure : autorisé juste le temps de la photo !

Clin d'œil

 

21:12 Écrit par Love writer dans Humour | Lien permanent | Commentaires (1)

21/09/2010

Juste une photo...

Le ciel avait de jolies couleurs ce lundi soir et la tête à l'envers...

20100920-nuage rouge 011cr.jpg

07:00 Écrit par Love writer dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0)

20/09/2010

Bruxelles, sans voitures...

Ainsi donc, nous y étions !

Au départ, quelques gouttes de pluie, un ciel gris et un vent froid... Juste de quoi essayer de nous décourager. Mais bien vite, le soleil est de la partie et nous réchauffe un peu.

Nous sommes pleinement satisfaits de cette balade peu commune. C'est une expérience à faire, vraiment ! Presque toute la première moitié du trajet s'est déroulée sur des petits sentiers longeant un parc, un chemin de fer, des prairies, des quartiers à taille humaine. Plus rien pour nous rappeller la ville et sa grandeur.

Et puis tout à coup, nous débouchons sur le boulevard qui arrive à Koekelberg. A cinq vélos de front, nous profitons de cette avenue rien que pour nous !

Une petite infidélité au Ravel et nous "coupons" à travers la commune. De loin, un agent de quartier nous invite à un verre gratuit sur la place. Une petite halte bien sympathique avec un couple de Berchen Saint Agathe qui offre aux passants de quoi se rafraîchir. Une bien jolie initiative !

La basilique nous remet sur le Ravel et nous pédalons ensuite sur les boulevards pour rejoindre l'Atomium. Il y a quelque chose de particulier dans cette journée : le silence de ces avenues, les parcs qui vivent avec une parie de foot, des marcheurs, des amoureux sur les bancs publics mais aussi et surtout dans les rues, les cris de joie des enfants qui s'amusent librement ! Comme si ce bonheur était contagieux...

Oh, il y a bien une voiture de temps en temps (surtout des plaques étrangères) et quelques-unes qui ne respectent pas les limitations, mais en général, la quiétude règne. Même que parfois, des  sourires pointent lors de cetaines rencontres.

La dernière a été avec une agent de police. Elle nous a raconté que lors de journée comme celle d'aujourd'hui, elle avait à entendre les plus belles excuses des conducteurs motorisés et entêtés ! Comme les personnes qui disent qu'ils ont du poisson dans leur coffre et qu'il faut absolument qu'il rentre le mettre au frais... ou comme d'autres qui ont justement une envie folle d'aller voir leur belle-mère... Nous nous sommes donnés rendez-vous l'année prochaine pour qu'elle nous en raconte d'autres ! Clin d'œil

 

 

100_3224d.jpg

07:02 Écrit par Love writer dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0)

19/09/2010

A vélo !

Tous en route pour une après-midi à vélo !

Participer à la semaine de la mobilité et pédaler dans notre capitale sans voitures : voilà le programme de notre journée.

Bruxelles, capitale la plus verte de l'Europe ? Je veux voir ça !

Bruxelles, c'est surtout la ville de mes études et de mes premières années d'adulte : je m'y sens un peu chez moi. Mais Bruxelles, c'est aussi déambuler dans les rues près de la Grand-Place, comme une touriste. Et c'est pour moi, un petit dépaysement.

C'est belle ville c'est aussi le lieu où débuta notre histoire, un pélérinage que nous faisons toujours avec beaucoup de plaisirs !

Nos enfants ont donc grandi sans peur par rapport à cette grande cité, à ses grands trafics, ses grands immeubles. Peu à peu au gré de nos visites, nous leur faisons découvrir les parcs, les musées, les p'tits restos, les magasins, les petits quartiers sumpathiques, des communes différentes, des lieux insolites,... Ils entendent parler toutes sortes de langues, croisent des personnes plus démunies, s'interrogent sur leurs histoires, se laissent surprendre par des personnages immobiles ou par une musique de rue.

Rien à voir avec notre petite ville... Parfois simplement, juste se dire que même si notre maison ne ressemble pas à leurs rêves, ils ont la chance de ne pas habiter dans la pollution, coincés entre un boulevard et les rails du chemin de fer...

Alors, ce Beau Vélo de Ravel en ville, c'est encore une autre façon de dévouvrir Bruxelles... En selles !

20100911-zoo d'Anvers 025d.jpg

 

 

00:05 Écrit par Love writer dans Amour | Lien permanent | Commentaires (1)

14/09/2010

10 ans les séparent...

Chacun des deux est à une étape importante.

L'une franchit un cap important : l'entrée en secondaire. La grande fille devient une adolescente et plus seulement physiquement. Depuis de nombreux mois, elle a envie que nous lui fassions plus confiance : rentrer seule à la maison, y rester seule, travailler et gérer ses études sans notre regard inquisiteur. Elle prend des initiatives et voit peu à peu ce qui peut se faire pour aider à la vie de famille. Elle prend plaisir dans ses nouveaux rôles. Elle est fière d'être une grande soeur.

L'autre passe du bébé  à l'enfant. Il se prépare à la propreté, affine son langage, exprime plus précisement ce qu'il aime et ce qu'il n'aime pas, intègre les règles de la famille, les détourne aussi... Il observe ses grandes soeurs et son grand frère, les imite avec plaisir et retient tout.

Et même si ces changements pour l'un comme pour l'autre ne sont pas toujours faciles, même s'ils sont source de conflits, de réajustements, ils font face avec la détermination de leur jeune âge et leur... insouciance.

Quand notre petit est arrivé, ma grande avait 10 ans. Tout de suite, c'était une "petite maman", très à l'écoute de son petit frère, très présente. Quand elle est avec son petit bonhommet de frère, ma grande est vraiment là. Et il l'a tout de suite senti et apprécié cette qualité chez sa grande soeur.

Mes petits qui grandissent chaque jour comme leur complicité que 10 ans séparent...

20090211 012d.jpg

 

 

 

20100911-zoo d'Anvers 028d.jpg

21:55 Écrit par Love writer dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0)

11/09/2010

1,2,3,...4!

Mes quatre petits pingouins...

 

20100911-zoo d'Anvers 029d.jpg

22:44 Écrit par Love writer dans Amour | Lien permanent | Commentaires (1)