26/02/2011

Ma fidèle amie

Bientôt 7 ans que tu partages ma vie, notre vie de famille.

Ton arrivée chez nous a commencé par un voyage en voiture et ton repas remis sur mes genoux...

Et puis cela a été ton éducation jour après jour. Des moments où je baissais les bras en voyant "ces grands" nous narguant : eux, si en symbiose deux à deux, et nous, encore mal "emboîtés", en manque de connaissance mutuelle.

Des moments de fierté où nous avons franchi le cap et cotoyé les "grands" : nous étions enfin un couple : maître-chien. Une connivence qui se fait d'un geste, d'un regard, d'un mot, d'une caresse.

Quel plaisir j'ai à te voir courir autour de la table de la cuisine, ton jouet en gueule et un enfant qui court derrrière toi... Tu es si douce avec eux.

Avec mon homme, tu réagis diféremment. C'est lui, le chef hors de la maison ; tu réagis plus facilement à ses ordres. Mais ailleurs...c'est moi !

Ces premières expériences avec toi étaient mes premières leçons d'éducation puisque mes premiers compagnons étaient âgés quand je les ai adopté. Avec toi, j'ai aussi appris la patience. Et puis, je t'ai laissé certaines façons bien à toi d'obéir : tu reviens parfois au rappel après avoir vérifié par toi même la raison de cet ordre ( et surtout si il n'y a pas de lapin ou oiseau dans les parages)..., tu es "aux pieds" à quelques trente centimètres devant moi... mais tout cela nous correspond bien ! ;-)

Et puis ces derniers mois, un rêve qui se réalise : travailler avec mon chien. Les activités proposées aux personnes handicapées avec ton aide sont un succès. (http://www.activ'dog.be). Nous voilà maintenant proposant trois séances par semaine. Je suis fière de ce que tu réalises auprès d'elles, de ce que tu leur donnes, de notre duo. Je suis heureuse d'être à l'origine de ce projet dans l'institution.

Ce travail est une occasion de passer plus de temps ensemble et de renforcer ces liens si difficiles à comprendre pour ceux qui n'aiment pas les chiens.

Mais l'amie fidèle, c'est bien toi ! Toujours là à m'accueillir, heureuse de me voir, me faisant la fête même si je ne réponds pas à cet accueil. Un être de qui je devrai apprendre à ne pas être rancunière.

Aujourd'hui, je voulais te rendre hommage, communiquer toute ma reconnaissance. Te faire sentir à quel point tu fais partie de ma vie dans la case "meilleure amie". Une amitié un peu particulière certes parce qu'à quattre pattes, au nez mouillé, pleine de poils et avec un regard qui en dit long...

Alors cette petite boule que la vétérinaire va t'enlever ce jeudi, j'espère de tout mon coeur qu'elle sera bénine...

Il nous en reste encore des chemins à parcourir !

 

20110223 007d.jpg

 

 

 

23:35 Écrit par Love writer dans Amour | Lien permanent | Commentaires (1)

24/02/2011

Et puis des soirs comme ça...

...où rentrer chez soi est encore plus savoureux, tout simplement !

20110223 006d.jpg

20:15 Écrit par Love writer | Lien permanent | Commentaires (1)

21/02/2011

Les Restos du Coeur

logo.gif

 

Pour les Restos du Coeur, je publie aujourd'hui ce message car ...

 

61913346.jpg

Merci Nanna et son blog "Ma p'tite vie" pour l'info !

Faites suivre... merci pour eux !

17:44 Écrit par Love writer | Lien permanent | Commentaires (0)

17/02/2011

Y'a des matins comme ça...

20110217 002d.jpg

20:34 Écrit par Love writer dans Amour | Lien permanent | Commentaires (2)

14/02/2011

Juste quelques mots...

Pour la fête des amoureux, mon fils de bientôt 11 ans a préparé quelques petits cadeaux pour l'élue de son coeur.

Parmi ceux-ci, l'attention la plus touchante, à mes yeux, est celle qu'il a réalisé lui-même et dont il pense chaque détails depuis plusieurs jours. Il s'agit un cadre en bois dont il a décoré les bords avec des mots pyrogravés. Dedans, il a mis une photo d'une de ses réalisations avec les blocs en bois de son petit frère.

Jugez plutôt...

20100213-Saint-Valentin Sascha 004d.jpg

 

Bonne fête à tous ceux qui aiment, tout simplement !

 

09:00 Écrit par Love writer dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0)

13/02/2011

Tout est relatif...

Jeudi dernier, je vais chercher ma grande fille à la sortie de l'école.

Dans la voiture qui nous ramenait à la maison, elle me dit :

- "Aujourd'hui, j'ai vécu la pire journée de ma vie !"

Gloups ! Mon coeur de maman se retourne. Mon esprit de maman poule se met à fonctionner à cent à l'heure. Il lui est arrivé quelque chose de grave !

Et par ordre d'importance, je pense à :

- une agression physique à l'école ? Non, elle a l'air saine et sauve.

- une violente altercation verbale entre élèves ? Ce genre de blessures restent invisibles et cicatrisent difficilement...

- un différent avec un professeur à cause de très mauvaises notes ? Non, son bulletin était très bon à Noël.

- une dispute avec sa meilleure amie ? Non, elle serait en larmes...

- une honte monumentale devant tous les élèves de l'école ?

- la perte d'un objet auquel elle tenait ? Son cartable ? Non, quand même pas...

- ...

Bon ,alors, il me faut briser ce silence qui devient pesant.  De ma voix la plus douce (afin de la mettre la plus en confiance), j'ose la question fatidique :

- "Mais que s'est-il donc passé, ma chérie ?"

Réponse directe de ma grande :

- " Je suis partie à l'école sans mon gsm !"

 

No comment !

;-)))

 

            

             

00:05 Écrit par Love writer dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0)

10/02/2011

Dur, dur la vie d'un chat...

Chez, nous, de temps en temps, nous nous demandons où il peut bien-être, notre matou de bientôt 8 ans. Mais un chat peut avoir plusieurs maîtres. Notre vétérinaire nous a raconté avoir vu le même chat venir se faire soigner par trois familles différentes : chacune étant persuadée que c'était SON chat.

Kino, notre félin tout blanc, va régulièrement manger chez nos voisins. Ceux-ci sont levés plus tôt que nous et lui ouvrent régulièrement leur porte, que nous le voulions ou non. Alors quand il disparaît un jour ou deux, nous ne sommes pas trop inquiets.

Il y a quelques heures, il avait à nouveau disparu... pour une durée de 36 heures...

Et devinez où il était cette fois-ci?

C'est mon mari qui l'a retrouvé.

Il ouvrait la porte... du clapier de notre lapin nain quand il a entendu miauler ! Il m'assure que cela fait un drôle d'effet ! ;-)

Une cohabitation sans problème pour l'un et l'autre (le lapin est toujours en vie) en échange de quoi le chat a squatté le coin-dormir du lapin !

Et des coins pour dormir...il en a  !

 

20110209 023d.jpg

 

100_3194dr.jpg

20110123-manif à Bruxelles 007d.jpg



 

21:25 Écrit par Love writer dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0)