06/08/2014

Au bord de l'eau

jour de vacances 085d.jpg

jour de vacances 094d.jpg

jour de vacances 097d.jpg

20:45 Écrit par Love writer dans Général | Lien permanent | Commentaires (0)

30/04/2009

Week-end bonheur

Dans le post du 25 janvier 2009 intitulé "Une fois par an", mon épouse vous racontait l'importance que représente à mes yeux un week-end-trecking.

Le treck a eu lieu le week-end dernier. Comme chaque année, il fût génial et est passé beaucoup trop vite.

Juste pour vous faire envie ou vous dégouter à tout jamais de vous lancer dans ce genre d'aventure, je vais vous retracer quelques moments.

Traditionnellement ,le vendredi soir, nous nous régalons avec une paëlla faite dans les règles de l'art et cuite sur barbecue : un régal !

La journée du samedi est celle qui est la plus attendue et la plus redoutée car elle est longue et pleine de surprises. Cette année, nous étions dans la région de Vresse sur Semois. Au menu : marche de +/- 30 Km ou 45 pour les plus braves d'entres nous. Il est évident que dans cette partie de notre pays, il ne faut pas s'attendre à un relief plat.

Au fur et à mesure que nous avalons les kilomètres, les côtes sont de plus en plus dures et la fatigue qui nous envahit doucement mais inexorablement rend les différents azimuts plus intéressants.

Sans efforts et dépassement de soi, un trecking n'aurait pas de sens, il faut négocier le temps, les efforts à produire, notre marche, les obstacles, bien s'hydrater. A propos d'eau, les 4 à 6 traversées de rivières (dont 2 fois la Semois) sont des moments forts de cette journée.

Un souvenir merveilleux est cette pente que nous avons gravie. Pente de 200 mètres de dénivelé, raide à souhait. Au sommet une vue magnifique sur la vallée avec le team organisateur qui nous accueille, heureux de nous voir dégoulinant de sueur et rincé par la pluie . Nous sommes épuisés et fiers de ce petit exploit. Un bon vin chaud nous attend, nous échangeons nos impressions puis la journée de marche continue... Ce soir nous allons tous nous retrouver et faire la fête ensemble avec tous ceux qui tiennent encore debout.

Après une nuit courte mais réparatrice, nous repartons pour une petite marche de 3 heures histoire de se remettre en jambes. Pique-nique et puis détente avec une descente de la Semois en kayak.

Bien entendu il y a les efforts physiques, les moments de fête et de rire, mais surtout j'ai eu la chance et le bonheur de partager ce week-end avec deux amis qui me sont chers. J'ai pu découvrir une cousine que je connaissais moins bien et revoir tous ces participants au treck que je ne vois qu'à cette occasion ,mais toujours avec grand plaisir.

Oui ,je vous le dis " week-end bonheur".

Merci à mon épouse de me permettre de vivre ces instants, merci de bien vouloir prendre en charge la maison, les enfants et tout ce dont je n'ai pas conscence. Mille merci !

Et puis pour terminer: vivement l'année prochaine !

22:54 Écrit par Love writer dans Général | Lien permanent | Commentaires (0)

28/03/2009

Bon appétit

De si petites choses de la vie de tous les jours passent en général inaperçues. Elles sont en apparence anodines mais quand on y réfléchit bien elles se montrent révélatrices de la nature de nos relations.

Il est probable que certains d'entre vous vont se reconnaître dans ce qui va suivre.

Lors d'un repas, je remarque qu'un peu de confiture va tomber de la tartine de mon épouse. Elle n'a rien remarqué et s'apprête à enfourner une nouvelle bouchée.

Ce qu'il va probablement arriver:   elle va mordre dans sa tartine et sous la pression de sa mâchoire, une onde de force va se propager (le long de cette dite tartine ) en ligne droite. La confiture prise entre les deux tranches, ne pouvant dés lors que se mouvoir telle une vague, va terminer sa course soit sur le bord de son assiette (si elle a de la chance) ou sur le pantalon (le plus souvent).

Aujourd'hui, j'ai essayé de la prévenir gentiment et la réaction ne s'est pas fait attendre : réaction négative, je l'ennuyais.

Aurais-je vu juste ?

Et bien, OUI la confiture est tombée !

Mais que s'est-il passé pour qu'aucune modification de cette réaction en chaîne ne puisse avoir lieu?

Dans l'esprit de mon épouse, il y a parfois ce petit quelque chose qui ressemble à un comportement réfractaire. Elle savait que j'avais raison, que la confiture allait tomber. Elle a préféré continuer à mordre.

Là nous sommes devant un paradoxe : le fait que je puisse prédire l'avenir (à court terme, mais quand même , je suis un peu devin) l'énerve. Elle s'obstine sachant ce qui va arriver et quand ça arrive elle est de toute façon énervée. Allez comprendre.

Une autre explication, un peu plus proche peut-être de la réalité, est qu'en intervenant je suis rentré dans sa bulle alors que je n'y étais pas invité.

La prochaine fois, je laisserais mes principes de physique "Materne" de côté et, sans qu'elle puisse le remarquer, j'observerais la goutte de confiture obéïr à la loi d'Isaac Newton.

 

22:17 Écrit par Love writer dans Général | Lien permanent | Commentaires (0)